RETOUR SUR : LA GALETTE 2023

RETOUR SUR : LA GALETTE 2023

Après 2 ans d’absence, la célèbre galette du centre social est revenue pour 2023 !
Elle a eu lieu le vendredi 20 janvier, salle Neslon Mandela.

Dès le jeudi après-midi, la confection des galettes avait commencé.
8 bénévoles se sont donnés rendez-vous en cuisine pour faire les 24 galettes !

En parallèle, l’équipe s’est attelée à fabriquer des couronne.
Et oui, pas de galette sans fève et de fève sans couronne !

A 18h30, ouverture de la salle Nelson Mandela pour accueillir adhérents, bénévoles, salariés et partenaires !

Une fois tout le monde arrivé, les Présidentes du centre social ont commencé leur discours.
Au delà de souhaiter les vœux, elles ont également annoncé un changement pour la gouvernance de l’association, puisqu’elles arrêtent leur mandat en juin 2023.

Puis Patricia Bonneau a prit la parole.

Après le visionnage d’une diaporama photos, place à la dégustation des galettes et aux papotages !

BRICOLO-BRICOLETTE : ILS RECHERCHENT DES DONS

BRICOLO-BRICOLETTE : ILS RECHERCHENT DES DONS

Vous avez des appareils qui ne vous servent plus, qui trainent dans un coin en attendant d’être réparés ?
Les bénévoles de Bricolo-Bricolette sont preneurs !

POURQUOI RECHERCHENT-ILS DES DONS ?

Bricolo-Bricolette collecte, répare et souhaite vendre des objets de seconde main initialement destinés à la déchetterie ou laissés à l’abandon dans vos garages.
Cette nouvelle action a pour but de limiter la consommation, le gaspillage des ressources et la production de déchets tout en rendant accessible du matériel à petit prix.

Les bénéfices liées à la revente permettront d’acheter du matériel pour l’atelier.

QUELS OBJETS ACCEPTENT-ILS ?

Ils recherchent :
– de la quincaillerie et du matériel de bricolage (tensiomètre, boîtier d’alimentation variable)
– des petits électroménagers (fours électriques, machines à café, bouilloires, micro-onde, plaques de cuisson, etc.)
– du multimédia (ordinateurs, enceintes, consoles de jeux, etc.)
– du matériel de sport (stepper, home-trainer, etc.)
– des jeux/jouets (pas de peluche, lego, etc. uniquement des jouets et jeux électroniques)

Les objets récupérés doivent être nettoyés.

OU DÉPOSER LES DONS ?

Vous pouvez déposer les dons à l’accueil de La Passerelle, pendant les horaires d’ouverture.

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter !

MODIFICATION DE COURS POUR LA PÉRIODE HIVERNALE

Les cours de Patrice, Danse Toustyle, sont avancés de 16h30 à 18h.
Les cours de Priscilla, du lundi, ont lieu à la salle des Huches. ATTENTION : le port de baskets obligatoires, pas de chaussures ni de bottes.
Les cours de Priscilla, du mercredi, se déroulent, à La Passerelle.

REOUR EN IMAGES SUR : L’ATELIER À LEROY MERLIN

REOUR EN IMAGES SUR : L’ATELIER À LEROY MERLIN

Jeudi 23 novembre, Patrick, bénévole à l’atelier Quetibois, a animé un atelier à Leroy Merlin, sur le thème de noël.
Un après-midi familial ou chacun a fabriqué et à pu repartir avec une décoration de noël lumineuse.

Vous n’avez pas pu y participer ? C’est pas grave, d’autres ateliers arrivent !
A partir du mercredi 11 janvier 2023, tous les 2è mercredis de chaque mois les bénévoles animeront un atelier.

En solo, en duo, en famille c’est un moment sympa à partager quand on aime bricoler !

LA CANTINE DE NOVEMBRE ET DÉCEMBRE

LA CANTINE DE NOVEMBRE ET DÉCEMBRE

La cantine revient et se sont toujours des mamans Quetignoises derrière les fourneaux !
Mais cette fois-ci, avec les bénéfices, les mamans s’offriront une journée rien que pour elles.

Les repas à venir

Vendredi 18 novembre
Repas Oriental


Vendredi 16 décembre
Repas Kosovar

Prix et horaires

Entrée, plat, dessert et boisson
Prix libre, minimum 12€

Le repas sera servi à 12h.
Pour ceux qui prennent à emporter, vous pourrez venir à partir de 12h avec vos tupperwares.

Vous voulez bien manger ? Découvrir des plats ? Le tout en participant à une bonne action et en mangeant dans la bonne humeur ?
Alors n’hésitez pas à réserver votre place par mail, par téléphone ou directement à l’accueil !

RETOUR SUR : LA VISITE AUX ARCHIVES

RETOUR SUR : LA VISITE AUX ARCHIVES

Lundi 10 octobre, le groupe de généalogie était en visite aux archives départementales à Dijon.
Jean-Pierre Naudet nous raconte cette belle visite !

La visite guidée, menée par une archiviste, a commencé par un peu d’histoire.

les dates clés de l’hôtel du chancelier, la mairie et les archives départementales

C’est en octobre 1832 que les Archives départementales de la Côte-d’Or investirent l’immeuble de la rue Jeannin qu’elles occupent encore aujourd’hui. A cette époque, celui-ci avait déjà une histoire longue de près de quatre siècles. La mairie de Dijon, immédiat prédécesseur des Archives en ces lieux y était alors installée depuis 330 années.
En décembre 1500, la municipalité avait acheté à Marguerite Rolin l’hôtel édifié une soixantaine d’années plus tôt par son grand-père, le chancelier Nicolas Rolin. Cette appartenance au lignage du chancelier laissa durablement à l’édifice le nom de son premier et illustre propriétaire.

Première période : l’hôtel du chancelier Rolin

Vers 1140
Édification, pour le chancelier Rolin et sa troisième épouse, Guigonne de Salins, d’un hôtel particulier, comprenant deux corps de bâtiments à étage, (desservis par un escalier à vis sur cour) :
– logis principal (avec chapelle) sur la rue des Fols (rue Jeannin),
– pavillon de Guigonne sur la rue des Prêtres (rue Longepierre),
reliés par une galerie couverte et donnant sur une cour englobant une portion de la rue Saint-Nicolas (rue J.-J Rousseau, avec droit de passage public)

18 janvier 1462
Mort du chancelier. Son fils, Guillaume, seigneur de Beauchamp (1489), hérite de l’hôtel. Il en concède l’usage au gouverneur de Bourgogne (1482).

Deuxième période : la mairie de Dijon

9 décembre 19500
Vente de l’hôtel par M. et Mme de Talaru, petite-fille du chancelier, à la municipalité de Dijon, désireuse d’y installer la « Maison de Ville ».

3 avril 1501
Première délibération municipale dans le nouveau siège de la mairie, qui ne s’installe toutefois complètement qu’après le départ du gouverneur (vers 1512)

1680-1683
Transformation de la grande salle d’apparat (nouveau plafond, à 12 grands caissons sculptés, nouvelle cheminée monumentale)


16 et 18 juillet 1766
Concerts donnés par Mozart en la grande salle, à l’invitation du gouverneur, le prince de Condé, à l’occasion de la réunion des États de la province à Dijon


11 juillet 1831
La mairie est transférée dans l’ancien Palais des États-Logis du roi

Juillet 1766
Mozart à Dijon : ses prestations musicales à l’hôtel de ville

Troisième période : les archives départementales

1832-1833
Acquisition de l’immeuble par le Conseil Général de la Côte-d’Or et installation des Archives départementales

1840-1846
Destruction d’une partie des bâtiments, y compris la galerie gothique et l’ancien pavillon de Guigonne de Salins

30 octobre 1870
Le bâtiment est bombardé lors de l’attaque prussienne sur Dijon : dommages aux toitures et à la cheminée de la grande salle d’apparat.

1947
Inscription de l' »hôtel Rolin », puis classement de ses parties les plus prestigieuses comme Monument historique

17 mai 1953
Inauguration, par le ministre de l’éducation nationale, des nouveaux aménagements entrepris en 1949 dont la transformation de la grande salle d’apparat en salle de lecture

1961-1962
Edification d’une aile de magasins sur la rue Guyton de Morveau

1988-2001
Restructuration générale des locaux : création de magasins annexes hors centre ville, réhabilitation des parties historiques du bâtiment principal, restructuration de l’aile Lammonoye en magasins et bureaux, restauration de la grande salle d’apparat (salle de lecture principale), réhabilitation de la salle d’accueil (ancienne salle des pas perdus), installation d’une salle de lecture des microfilms en libre accès.

Source : Archives Départementales de la Côte D’or

Les archives administratives de la Révolution à nos jours

Le trésor des chartes du Duc de Bourgogne et Chambre des comptes de Dijon.
Les archives centrales du duché de Bourgogne.

Le groupe en salle de lecture.

Très attentif au décors de la salle de lecture.

La salle de lecture a passionné les membres du groupe.

A l’écoute des explications de l’archiviste.

Première visite de la « généalogie» réussie !
Elle a réuni environ 15 personnes et a conquis tout le monde !

Jean-Pierre Naudet